Assurer la sécurité de bébé grâce au babyphone

babyphone

Après 9 mois d’attente, bébé est enfin là, ce petit bout de chou qui aura besoin de tout l’amour et de toute l’assistance de ses parents. Pourtant, ces derniers ne pourront pas être 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans la chambre du nouveau-né à le surveiller. Le babyphone est l’accessoire tout indiqué pour répondre à cette problématique. Avec le temps, il est devenu indispensable en matière de sécurité des bébés.

Quels sont les modèles disponibles ?

Il existe deux grands types de babyphone avec chacun leurs caractéristiques : le babyphone audio et le babyphone caméra. Le premier est un écoute-bébé classique. Les sons dans la chambre de bébé seront captés par l’émetteur de l’appareil. Ils seront ensuite transmis au récepteur disposé dans la chambre des parents. Bien que facile d’utilisation, ce type de babyphone n’est pas assez élaboré pour garantir la réelle sécurité de l’enfant. Le son n’est pas un indicateur suffisant pour une surveillance efficace : les parents seront obligés de faire des allers-retours au moindre bruit « anormal ». Le babyphone caméra, lui, est beaucoup plus évolué. Grâce à une caméra intégrée, les parents seront en mesure de tout voir et tout entendre. Ils pourront même calmer bébé à travers l’interphone du babycam. Pour se renseigner plus sur les caractéristiques d’un babyphone vidéo, il suffit de se rendre sur le site https://www.babyphone-video.org/.

Pourquoi est-ce indispensable ?

A partir du moment où bébé a sa propre chambre, le babyphone devient indispensable. Il faut savoir que pour un nouveau-né, les heures de sommeil sont d’une importance capitale. Imaginons que les parents n’aient pas de babyphone à leur disposition, ils seraient obligés de venir dans la chambre du bébé régulièrement pour s’assurer qu’il ne pleure pas. Pourtant, rien qu’en ouvrant la porte, ils risqueraient de réveiller l’enfant. Par ailleurs, dans le cas où la maison serait vaste, ils pourraient ne pas entendre les pleurs du bébé qui les réclament. Or, un bébé qui pleure manifeste qu’il est dans l’inconfort et qu’il a besoin d’attention. Grâce à cet appareil, les parents seront toujours aux aguets. En plus de tout cela, certains modèles de babyphone ont l’avantage de surveiller les mouvements respiratoires du bébé. Les parents seront immédiatement alertés dans le cas où le nourrisson arrêterait de respirer.

Que faut-il savoir sur l’installation ?

Il va de soi que l’emplacement de l’émetteur doit se trouver dans la chambre du nourrisson. Mais où exactement ? Pour un babyphone audio, n’importe quel endroit peut convenir pourvu que les sons que bébé pourrait émettre soient perceptibles. Pour cela, il faudrait simuler des pleurs de bébé et vérifier que le récepteur réagisse. Si tel est le cas, c’est que l’emplacement est le bon. Pour ce qui est du babycam, il est nécessaire de choisir un emplacement où le berceau soit bien visible. Le mur peut convenir, il suffit de bricoler un peu. Sinon, il faudrait le placer sur un meuble assez haut faisant face au berceau. Pour éviter que les ondes électromagnétiques n’endommagent le cerveau du bébé, il vaut mieux placer le babyphone à plus de 3 mètres du berceau. En cas d’interférences, il suffit de s’assurer qu’il n’y ait pas d’appareils électroménagers à proximité.

Be the first to comment on "Assurer la sécurité de bébé grâce au babyphone"

Leave a comment

Your email address will not be published.